L'alternance

Les principes de l'alternance

Le savoir ne s'acquiert pas seulement à l'école, ni par le professeur. Il existe des savoirs qui ne peuvent s'acquérir que dans une situation de travail sur l'exploitation, à l'atelier, auprès des parents, des maitres de stage ou dans le milieu de vie. 

Les fondateurs des Maisons Familiales Rurales avaient bien compris cela. Ils imaginèrent une démarche qui partageait la formation en une alternance de temps de travail sur une ferme, le plus souvent celle des parents, et de temps d'étude à la Maison Familiale Rurale. Ils ont ainsi créé une formule pédagogique bien connue aujourd'hui : l'alternance.

Le sens de responsabilité du jeune

Un des objectifs premiers de la mise en oeuvre de l'alternance est de faire vivre aux élèves une situation concrète, au même titre que les adultes qu'ils côtoient. 

L'épanouissement du jeune par le milieu professionnel 

L'élève apprend en accomplissant une tâche liée à son milieu professionnel. Ainsi, il s'implique d'autant plus que le principe de la formation en alternance favorise l'interrogation, la reflexion et la remise en cause. 

L'implication des jeunes 

Le plan d'étude, ensemble de questions à poser par le stagiaire à son maître de stage, à ses parents, élaborées par tous les élèves de la classe pour chaque stage, permet au jeune de prendre conscience de la réalité vécue et de l'intégrer dans une recherche dynamique. 

1
Une éducation par la réussite 

Le travail en situation réelle et la mesure des résultats permettent aux jeunes de réussir. L'ensemble de ces principes de réussite est dénommé au sein de l'Institution des MFR comme l'alternance "intégrative".

 

2
Le rôle formateur du milieu de vie

C'est le milieu de vie dans lequel le jeune est inséré qui provoque un éveil intellectuel et une motivation par les études. La devise des MFR est bien : réussir autrement ! 

 

Plan du site | Mentions légales | Contactez‑nous | © 2016 MFR Sansais